Les Africains et leurs descendants en Europe avant le XXe siècle, Sous la direction de D. Gnammankou et Yao Modzinou

Sous la direction de Dieudonné Gnammankou et Yao Modzinou
Editeur: MAT Editions (Maison de l'Afrique à Toulouse)
ISBN: 978-29531209-0-5

Pourquoi les livres et manuels d'histoire, les films de fiction ou documentaires, les pièces de théâtre, les magazines historiques, édités ou produits en Europe pendant le XXe siècle ont-ils ignoré l'histoire des Africains en Europe? Le premier constat que l'on fait à la lecture de cet ouvrage collectif né d'un colloque organisé en décembre 2005 par la Maison de l'Afrique à Toulouse (LA M.A.T.) est le suivant: une partie de l'histoire multiculturelle de l'Europe ancienne et moderne - celle relative à la présence d'Africains - a été occultée. Pourtant la place qu'avaient occupée des centaines de milliers d'Africains et leurs descendants dans les pays européens avant que le racisme et les préjugés ne deviennent dominants principalement à partir du XVIIIe siècle est loin d'être marginale. Ce passé européen, qui ressort des ténèbres de l'oubli dans cet essai historique unique en son genre, fait apparaître que des Africains furent empereurs à Rome, dirigèrent l'Eglise chrétienne au Vatican, furent parmi ses plus éminents penseurs, érudits, savants, généraux d'armée, artistes et écrivains, etc. Une histoire si méconnue que les Européens du XXIe siècle seront les premiers surpris de la découvrir.

Dieudonné Gnammankou est historien, spécialiste de l'Afrique, de la Russie et de la diaspora africaine en Europe. Il est entre autres l'auteur de la biographie, Abraham Hanibal, l'aïeul noir de Pouchkine, (Présence Africaine) et du chapitre, The African Diaspora in Europe, paru dans la première encyclopédie sur les diasporas : Encyclopedia of Diasporas, M. Ember, C.R. Ember, I. Skoggard (Ed.), Kluwer Academic/Plenum Publishers, New York, London, Moscow, 2004. Ses travaux sur l'origine camerounaise du poète russe Pouchkine font aujourd'hui autorité dans le domaine de la littérature et de l'histoire culturelle russe.

Mathématicien et Docteur d'État en économie, Yao Modzinou mène des recherches sur les contributions africaines à l'histoire des sciences. Responsable de projets au sein de La Maison de l'Afrique à Toulouse, il fut l'un des principaux artisans du colloque à l'origine de ce livre : « Les Africains et leurs descendants dans l'histoire de l'Europe avant le XXe siècle » organisé en 2005 par la Maison de l'Afrique à Toulouse en association avec le Schomburg Center for Research in Black Culture (USA) et l'Université de Toulouse-le-Mirail. Il prépare actuellement un autre projet consacré à la mémoire des soldats africains ayant combattu dans les armées françaises pendant les deux premières guerres mondiales.

Vues (2416)